Icone titre

Anniversaire de la fin de la guerre d'Algérie

Le 19/03/2024 à 18h00
Square René Ladet

Lien vers la liste complète des articles

Cérémonie du 19 mars 1962

Thème : Cérémonies
date de l'article : 27/03/2024 à 08:40

Service : Cabinet du maire

Evenement de l'agenda lié à cet article : Anniversaire de la fin de la guerre d'Algérie

Retour sur le 62e anniversaire du "Cessez le feu du 19 mars 1962" au monument aux morts, square Capitaine René Ladet.

Voici le discours de Mme le Maire :

"Quand la mémoire faiblit, quand elle commence, comme une fragile falaise rongée par la mer et par le temps, à s’effronder par pan entiers dans les profondeurs de l’oubli, c’est le moment de rassembler tout ce qui reste, ensuite il sera trop tard. »
Cette phrase de Jean Bruller dit « Vercors » est présente dans le livre « A chacun sa guerre » qui relate les témoignages de militaires durant la guerre d’Algérie.

Une phrase qui illustre une nouvelle fois l’absolue nécessité du devoir de mémoire. On se répète me direz vous. Mais la répétition est justement nécessaire pour ne pas reproduire les drames du passé.
Ce livre édité en 2012 est un recueil de récits de jeunes appelés Portois qui relatent ce qu’ils ont vécu là-bas. Entre l’emerveillement face aux paysages inoubliables et les traumatismes liés à des événements atroces, leurs textes mettent en lumière toute la complexité de cette guerre qui n’a jamais dit son nom.

Je tiens à vous partager cela. Vous transmettre ce ressenti lorsque dans ces lignes nous apprenons à quel point ces jeunes ont été marqués : leur personnalité changée, des traumatismes profonds et une part d’eux même qui est restée définitivement là-bas. Entre peur, incompréhension, colère ou tristesse, le déphasage fut long et douleureux. Certains ne s’en sont jamais remis et d’autres gardent enfouie au fond d’eux toute l’horreur de ce conflit qui aura duré plus de 7 ans.

Ces événements si lointains et si proches pourtant, ne peuvent pas nous laisser indifférents. Ils doivent nous interpeller. Ils doivent recouvrer tout leurs sens et sonner comme un avertissement si bien exprimé par Jean Jaurès  :
« On ne fait pas la guerre pour se débarrasser de la guerre ».

Il y a 2 ans maintenant, nous étions unanimes pour condamner fermement toutes actions militaires dans le cadre de la guerre en Ukraine.
Nous étions unanimes pour privilégier le dialogue et la Paix à toute forme d’agression.
Un peu plus de 24 mois ont passé et nous voilà au bord d’un précipice que nous connaissons que trop bien.

Rappelons nous, remmémorons nous ce que la guerre engendre, ce que l’affrontement entre les peuples provoque.
Nous devons plus que jamais lors de nos commémorations interpeller nos jeunes générations sur cette lourde responsabilité qui pèse sur nos épaules. Celle de ne plus avoir à inscrire de nouveaux noms sur ce monument aux morts.
Ces français qui ont payé de leur vie, ont fait le sacrifice ultime pour que plus jamais une telle folie ne se reproduise.

Ici, présente avec vous, lors de cette cérémonie commémorant le 62ème anniversaire du « Cessez le feu du 19 Mars 1962 », nous en prenons la pleine mesure.
Redoublons d’énergie et soyons plutôt conquérant dans le maintien d’une Paix durable.
Vive la France, vive la Paix, vive la Liberté"

Image(s) lié(s) :


S S S S S S S S S S S S S


246 autre(s) article(s) pour : Cabinet du maire


Mairie de Portes-lès-Valence
Place de la République
26800 , PORTES LES VALENCE
Tél. : (+33) 04 75 57 95 00
Fax : (+33) 04 75 57 95 08
Site web : http://www.ville-portes-les-valence.fr